Jean-Louis Trintignant

Dialogue entre amis

Serge Korber, Jean-Yves Katelan

 
0

En 1964, Jean-Louis Trintignant croise Serge Korber, qui deviendra son réalisateur pour deux films, avant de devenir son ami pour la vie. Ce livre est le témoignage de cette amitié de près de 60 ans. L’histoire d’un petit garçon élevé comme une petite fille, d’un Ardéchois fidèle, d’un homme et plusieurs femmes, d’un comédien passé du théâtre au cinéma, de Maud à Romy, de la France à l’Italie, de Nadine à Marianne. Une histoire parfois triste où Marie est toujours présente, mais où tout finit quand même par des poèmes. Une histoire où l’on entend des voix. La sienne, bien sûr ; et celle de son « petit frère » Jacques Perrin. Puis celle de ses compagnons de route, Brigitte Bardot, Marie-Christine Barrault, Juliette Binoche, Jacqueline Bisset, Isabelle Huppert, Nadine Trintignant, Bernardo Bertolucci, Costa-Gavras, Michael Haneke, Denis Podalydès, Ettore Scola, Roman Kolinka…

BEAUX LIVRES
Beaux-arts
220 x 285 mm - 208 pages
08 octobre 2020 - 9782732458755
34.9 €
Télécharger la fiche

Serge Korber. Réalisateur de films à grand succès dans les années 1960 et 1970, on lui doit notamment L’Homme-orchestre (1970) et Sur un arbre perché (1971) avec Louis de Funès, mais aussi Un idiot à Paris (1967), une comédie sociale signée Audiard avec Jean Lefebvre et un Bernard Blier majuscule. Jean-Louis Trintignant a tourné dans un court-métrage qui a fait le tour du monde, Un jour à Paris (1964), et dans son premier long-métrage, Le 17e Ciel.

Jean-Yves Katelan. Journaliste, auteur, éditeur, préparateur, réparateur et chef de meute, il a exercé depuis une trentaine d’années tous les métiers de l’écrit. Il a notamment collaboré aux magazines 7 à Paris et Première (avec Alain Kruger), avant de signer un récit de voyage mensonger, Paris, c’est fini, et de mettre sur pied une agence de presse web en partenariat avec l’AFP. Il est aujourd’hui établi comme scribe, traducteur et mot-canicien à Montmartre.