Dans les coulisses du musée du Louvre

Bérénice Geoffroy-Schneiter, Lucile Piketty

 
0

Le musée du Louvre est une planète peuplée d’œuvres d’art qui dialoguent entre elles, de visiteurs qui se pressent par millions, mais aussi d’hommes et de femmes qui, dans l’ombre ou la lumière, exercent avec passion leur métier pour faire vivre ce musée. L’historienne de l’art Bérénice Geoffroy-Schneiter et l’illustratrice Lucile Piketty sont allées à leur rencontre et nous dévoilent les dessous de cette immense fabrique de rêves et d’émotions.

BEAUX LIVRES
Histoire et société
220 x 285 mm - 240 pages
28 septembre 2017 - 9782732479361
29 €
Télécharger la fiche
Bérénice Geoffroy-Schneiter, Lucile Piketty

Diplômée d'études supérieures de l’École du Louvre, Bérénice Geoffroy-Schneiter est journaliste et critique d’art pour de nombreuses revues (L’Objet d’Art, Artpassions, Connaissance des arts). Elle a publié de nombreux ouvrages consacrés aux arts premiers et à l’archéologie, dont récemment Arts premiers, mode d’emploi (Flammarion, 2012), et a notamment participé à la rédaction du Guide du Louvre publié en 2005 par la RMN et traduit en plusieurs langues. Elle a été co-commissaire en 2010 de l'exposition "Voyage dans ma tête, la collection de coiffes d'Antoine de Galbert" à la Maison rouge (Paris).

Lucile Piketty, née en 1990 à Paris, est diplômée de l’école Estienne et de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris ; elle a également étudié l’illustration à la Parsons School de New York. Elle travaille principalement en gravure et en dessin. Lauréate du prix de gravure Lacourière en 2016, elle est nommée membre de la Casa de Velázquez pour l’année 2017-2018. Elle collabore avec Hermès, publie dans les revues L’Instant Parisien, Citrus, l’Obs et réalise en parallèle des livres d’artiste en tirage limité.

blog
appel d'air - beaux livres

Dans les coulisses du musée du Louvre

0

05 septembre 2017

Microcosme au sein de la ville, le musée du Louvre est une planète peuplée d’œuvres d’art qui dialoguent entre elles, de visiteurs qui se pressent par millions pour les admirer, mais aussi d’hommes et de femmes qui, dans l’ombre ou la lumière, exercent avec passion leur métier pour faire vivre ce musée : conservateurs du patrimoine, agents de surveillance, conférenciers, restaurateurs, régisseurs, menuisiers, programmateurs… Croisant le regard de l’historienne de l’art Bérénice Geoffroy-Schneiter et celui de l’illustratrice Lucile Piketty, l’ouvrage va à la rencontre de ces hommes et de ces femmes et nous dévoile les dessous de cette immense fabrique de rêves et d’émotions.

 

ENTRETIEN

Pourquoi cet ouvrage sur le musée du Louvre ?

Bérénice Geoffroy-Schneiter : Ayant fait l’École du Louvre, j’ai une relation très affective avec ce musée. Spécialisée en archéologie grecque, cela m’amusait d’explorer ce lieu qui est plus qu’un musée, c’est un microcosme. En chiffres, ce sont 2 350 personnes, 56 métiers différents et 38 000 œuvres exposées sur un ensemble qui en réunit près de 570 000.

 

Comment avez-vous procédé ?

La dessinatrice Lucile Piketty et moi-même sommes restées plusieurs mois en immersion totale. Nous avons bien sûr exploré l’avant-scène, avec toutes ses collections, mais aussi les coulisses que le public ne soupçonne pas. Grâce à notre badge et à l’aide du musée, nous pouvions nous faufiler partout, y compris dans les endroits les plus inimaginables. Nous avons rencontré le Président-Directeur du Louvre, les conservateurs, les régisseurs d’œuvres, les agents d’accueil et de surveillance, mais aussi les encadreurs, les marbriers, les socliers… C’est un véritable voyage au sein d’un univers fascinant.

 

Cette immersion a-t-elle changé votre regard sur le musée ou sur l’art ?

J’ai beau connaître le Louvre depuis longtemps, cela a été une véritable cure de jouvence. J’ai retrouvé cette capacité d’émerveillement que j’avais lorsque j’étais étudiante. Quand Lucile et moi-même sommes allées dans les salles du Pavillon des Sessions, qui rassemblent les arts africains et océaniens, nous nous sommes trouvées face à un Moaï de l’île de Pâques. Une restauratrice était en train de le dépoussiérer. Ce rapport affectif et charnel avec l’œuvre nous a beaucoup touchées. Cela ne la désacralise pas, cela la rend plus humaine. Ce que nous avons essayé de montrer à travers cet ouvrage, c’est la pluralité des métiers et des regards portés sur le musée et ses collections

 

Dans les coulisses du musée du Louvre

Bérénice Geoffroy-Schneiter, Lucile Piketty

22 x 28,5 cm – 240 pages

29 €

SEPTEMBRE 2017