Littérature
Christophe Alévêque ou François Rollin pour l’humour, Nelson Mandela ou Barack Obama pour la vision, Stéphane Bourgoin ou Ragnar Jonasson pour le frisson, Pierre Ballester ou Marc Lièvremont pour la passion…, le département Littérature des éditions de La Martinière propose des textes exigeants qui parlent à tous.

Le Jour où je me suis aimé pour de vrai

Serge Marquis

0
« Et vous, avez-vous commencé à vivre ? » Charlot, 9 ansMaryse est une éminente neuropédiatre, une femme belle et intelligente, affreusement narcissique et persuadée d’avoir toujours raison. Elle est aussi la mère de Charlot, fils singulier, qui l’émerveille et l’exaspère à la...
appel d'air - texte

Une vie exemplaire

0

02 novembre 2017

Jacob M. Appel, psychiatre, avocat, spécialiste en bioéthique, est un romancier plusieurs fois primé. Il a publié des nouvelles dans plus de 200 revues littéraires aux États-Unis.
Il revient avec Une vie exemplaire, un chef-d’œuvre noir, perturbant et raffiné, qui rappelle les plus grands portraits de sociopathes tels le Caryl Chessman de Shane Stevens (Au-delà du mal, Sonatine) ou le Raskolnikov de Dostoïevski.

EXTRAIT : 

Tuer, comme Balint l’avait découvert, c’était plutôt facile. Ne pas tuer, au contraire, exigeait discipline et retenue. Sa carrière de médecin l’avait peut‑être habitué à la mort, ou bien son calme intrinsèque lui avait permis de mettre ses émotions de côté. Le besoin impérieux de garder sa femme ou encore sa haine pour Warren Sugarman l’incitèrent sans doute à dépasser les limites de la moralité. Toujours est‑il qu’il finit par considérer le meurtre comme un acte routinier, un vulgaire désagrément, comme ses quatre week‑ends d’astreinte annuels au service de cardiologie de l’hôpital. Jamais, pas même au moment de serrer les mains autour du cou d’innocentes victimes, il ne ressentit une once de culpabilité. Il redoutait parfois que cela ne finisse par lui arriver : le remords l’inciterait‑il un jour à tout avouer pour de mauvaises raisons, tels Raskolnikov ou Leopold et Loeb* ? Bien plus tard, une fois son engagement devenu total et irréversible, ces inquiétudes s’évanouirent. 
Neuf mois plus tôt, ce médecin si consciencieux n’aurait pu imaginer se métamorphoser en assassin calculateur.



*Deux étudiants qui enlevèrent et tuèrent un garçon de qua‑ torze ans, en 1924, à Chicago, persuadés que leur intelligence leur permettait de commettre le crime parfait.

*********************************************************************
Une vie exemplaire
Jacob M. Appel
21,5 € - 352 pages

Noir c'est noir...

Qui n'aime pas les énigmes ? Qui ne s'est jamais trituré les méninges pour découvrir le fin mot de l'enquête ?

Voir les livres