Bitmap Created with Sketch.

Julia Kristeva

Julia Kristeva est écrivain et psychanalyste. Docteur honoris causa de nombreuses universités aux États-Unis, au Canada et en Europe, première lauréate en 2004 du prix Holberg (Norvège) qui honore les sciences humaines, elle obtient en 2006 le prix Hannah Arendt pour la pensée politique et en 2008 le prix Vaclav Havel pour la culture européenne. Elle est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, romans et essais, parmi lesquels Soleil noir. Dépression et mélancolie (Gallimard, 1987), Le Temps sensible. Proust et l’expérience littéraire (Gallimard, 1994), Le Génie féminin : Hannah Arendt, t. I (Fayard, 1999), Mélanie Klein, t. II (Fayard, 2000), Colette, t. III (Fayard, 2002), Possessions (roman, Fayard, 1966), Meurtre à Byzance (roman, Fayard, 2004) et Thérèse mon amour (récit, Fayard, 2008).

Scroller pour découvrir

Bibliographie

Restons en contact !

Ne manquez aucune de nos actualités et de nos nouvelles parutions, inscrivez-vous à notre newsletter !